Grades de recommandation et niveaux d'évidence du Conseil scientifique

Les grades de recommandation

  • Recommandation forte

Après avoir considéré tous les éléments en relation avec l’intervention médicale en question, le CS émet une recommandation claire et confiante concernant l’utilisation de cette intervention en pratique médicale courante. Cette recommandation forte est soit favorable, soit défavorable à l’intervention en question. Elle est applicable à la plupart des patients concernés par l’intervention.

  • Recommandation faible

Après avoir considéré tous les éléments en relation avec l’intervention médicale en question, le CS émet une recommandation prudente et moyennement confiante concernant l’utilisation de cette intervention en pratique médicale courante. Cette recommandation faible est soit favorable, soit défavorable à l’intervention en question. Elle peut être applicable uniquement à un sous-groupe restreint de patients.

  • Absence de recommandation

En l’absence d’éléments suffisants permettant une étude pertinente de l’intervention médicale, le CS constate son incapacité à émettre une recommandation quelconque. 

 

Les niveaux d'évidence scientifiques 

Le niveau d’évidence peut être élevé, moyen ou faible. Il est déterminé à partir des critères suivants:

  • Niveau de preuve élevé

Essais randomisés contrôlés en double aveugle de bonne qualité méthodologique ; méta-analyses d’essais randomisés contrôlés

  • Niveau de preuve intermédiaire

Essais randomisés contrôlés de faible puissance ; essais comparatifs non randomisés bien menés ; études de cohorte.

  • Niveau de preuve faible

Etudes cas-témoins ; études rétrospectives ; études comparatives comportant des biais importants ; séries de cas ; études épidémiologiques descriptives.

 

Les Niveaux d’évidence et grades de recommandations utilisés par la European society for medical oncology (ESMO) et adoptés par le GT Oncologie

  • Niveaux d’évidence

   I

Evidence from at least one large randomised, controlled trail of good methodological quality (low potential for bias) or meta-analyses of well-conducted randomized trials without heterogeneity

   II

Small randomised trials or large randomised trials with a suspicion of bias (lower methodological quality) or meta-analyses of such trials or of trials with demonstrated heterogeneity

   III

Prospective cohort studies

   IV

Retrospective cohort studies or case-control studies

   V

Studies without control group, case reports, expert opinions

 

  • Grades de recommandations

   A

Strong evidence for efficacy with a substantial clinical benefit, strongly recommended

   B

Strong or moderate evidence for efficacy but with a limited clinical benefit, generally recommended

   C

Insufficient evidence for efficacy or benefit does not outweigh the risk or the disadvantages (adverse events, costs, …), optional

   D

Moderate evidence against efficacy or for adverse outcome, generally not recommended

   E

Strong evidence against efficacy or for adverse outcome, never recommended

 

Approbation d’une recommandation de bonne pratique luxembourgeoise

Lorsque le CS approuve une recommandation de bonne pratique nationale émise par un organisme luxembourgeois (p.ex. une société médicale luxembourgeoise), le système de gradation utilisé par ce dernier est automatiquement repris. Les auteurs de la recommandation veilleront à expliciter le système utilisé p.ex. en fournissant un tableau explicatif des grades de recommandation et des niveaux de preuve.

 

Adaptation d’une recommandation de bonne pratique étrangère

Lorsqu’un groupe de travail du CS adapte une recommandation de bonne pratique étrangère au contexte luxembourgeois, il veillera à reprendre le système de gradation d’origine, de façon explicite pour éviter toute équivoque.

 

Dernière mise à jour